Début de commercialisation et première mondiale au Salon de l’Utilitaire : le tarif du nouvel Opel Combo démarre à 15.100 € hors TVA

download-pdf
download-image
download-all
lun, 17/09/2018 - 11:00


  • Au tarif : le très polyvalent Combo en versions standard et version allongée XL
  • Intéressant : conditions attrayantes et offre de motorisations ultra économiques
  • La totale : espace pour deux palettes, chargement jusqu'à 4,4 m3 et charge utile jusqu’à 1.000 kg
  • A votre service : nombreux équipements et aides à la conduite novateurs
  • Révélé à Hanovre : première mondiale au Salon de l’Utilitaire le 19 septembre

 

Le nouvel Opel Combo sera présenté en première mondiale le 19 septembre au Salon du Véhicule Utilitaire (IAA) de Hanovre (stand C 64, Hall 13). Mais déjà, Opel vient d’ouvrir le carnet de commandes pour cette fourgonnette très novatrice, qui malgré sa compacité, se révèle une championne du chargement. Le nouveau Combo utilitaire est disponible à des prix démarrant à 15.100 € (prix conseillé en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg ; hors TVA). A ce prix très concurrentiel, Opel propose au client le nouveau Combo en version standard de 4,40 mètres avec la finition Comfort, animé par le moteur 1,6 litre diesel de 56 kW/75 ch (consommations[1]: urbaines 4,9-4,8 l/100 km, extra-urbaines 4,1‑3,9 l/100 km, mixtes 4,4-4,3 l/100 km, 114-111 g/km de CO2). Philippe Narbeburu, Senior Vice President Business Unit LCV du Groupe PSA dévoilera l’Opel Combo au Salon du Véhicule Utilitaire de Hanover ce mercredi 19 septembre à 13h25 à l’occasion de la conférence de presse donnée sur le stand C 64 situé dans le Hall 13.

Paré pour l’avenir : une offre de motorisations certifiées Euro 6d-TEMP et sobres

Le nouveau Combo a été développé avec l’ambition d’offrir une efficacité maximale aux professionnels, de leur proposer le plus faible coût de possession dans le segment grâce à une toute nouvelle plateforme, un aménagement intérieur ingénieux et des équipements d’exception. Il en résulte une fourgonnette particulièrement économique. Le moteur 1,5 litre diesel développant 96 kW/131 ch (consommations[1] : urbaines 5,0-4,19 l/100 km, extra-urbaines 4,2-4,1 l/100 km, mixtes 4,5-4,4 l/100 km, 119-116 g/km CO2) répond déjà à la stricte norme d’émissions Euro 6d-TEMP. D’autres variantes développant respectivement 56 kW/75 ch et 75 kW/102 ch seront disponibles l’an prochain. Le Combo offre aussi le choix entre des boîtes manuelles cinq et six vitesses, et propose même une transmission automatique à huit rapports à faibles coefficients de frottement, présente pour la première fois sur un VUL Opel (véhicule utilitaire léger). Lorsqu’il est commandé avec la boîte automatique huit vitesses, le Combo reçoit le bloc diesel le plus puissant, le 1,5 litre de 96 kW/131 ch (consommations[1] : urbaines 4,6-4,5 l/100 km, extra-urbaines 4,3‑4,1 l/100 km, mixtes 4,4-4,4 l/100 km, 115-113 g/km de CO2).

Spacieux et polyvalent : les différentes versions de Combo

Dès le départ, le nouveau Combo est disponible dans un large éventail de versions : version normale de 4,40 mètres de longueur, version XL de 4,75 mètres (à partir de 17.000 € hors TVA). L’an prochain viendra s’ajouter une version à cabine allongée spécialement développé pour le marché BeLux et permettant de transporter une équipe de cinq personnes. Le nouvel utilitaire compact d’Opel surpasse également la plupart de ses principaux concurrents avec un volume pouvant atteindre 4,4 m3, une charge utile allant jusqu'à 1.000 kg (conducteur non compris) et une longueur de chargement de 3.440 mm pour embarquer marchandises et outillage. Bien vu, la distance entre les passages de roues est assez grande pour permettre le chargement de deux palettes. Des objets de longueur importante, comme des madriers ou une échelle, peuvent même trouver leur place en biais en laissant dépasser leur extrémité par la trappe de toit (girafon) en option. Un équipement unique sur le segment arrive également avec cette nouvelle génération d’Opel Combo : un indicateur de surcharge[2] à capteurs. D’une simple pression sur un bouton, il permet au conducteur de s’assurer que son véhicule n’est pas en surcharge.

La technologie à prix abordable : des aides à la conduite modernes

Le nouveau Combo reçoit en outre de multiples équipements et aides à la conduite innovants, qui rendent la conduite, les manœuvres et le transport d’une équipe plus faciles, plus sûrs et plus confortables. Il s’agit par exemple de l’anticollision avant avec détection des piétons et freinage d’urgence automatique[3], de la correction de trajectoire, de la reconnaissance des panneaux de signalisation ou du régulateur de vitesse.

Proposée en option, la caméra de recul Surround Rear Vision2 assiste le conducteur en améliorant considérablement la visibilité sur les versions complètement tôlées ou dont le chargement empêche de voir derrière. Par ailleurs, une seconde caméra logée dans le rétroviseur extérieur de la porte passager permet au conducteur de vérifier une éventuelle présence dans l’angle mort sur le côté du véhicule. En plus, le nouveau Combo peut aussi être équipé du nouveau système de sentinelle latérale[4] (Flank Guard) à capteur. Il permet d’éviter autant que possible les bosses et les rayures toujours coûteuses à réparer lorsque l’on manœuvre à basse vitesse. Les pros dont le métier exige de disposer de plus d’adhérence dans la boue, le sable ou la neige peuvent également équiper leur Combo traction-avant du dispositif d’antipatinage adaptatif IntelliGrip ou d’un châssis « spécial chantier » (Construction Pack).

Par ailleurs, le Combo profite d’une connectivité embarquée exceptionnelle grâce à la dernière génération de systèmes d’infodivertissement. Les appareils Radio Multimedia et Radio Multimedia NaviPro compatibles Apple CarPlay et Android Auto Radio, se pilotent facilement par l’intermédiaire de l’écran tactile couleur 8 pouces facile à lire et facile à atteindre. Le système de navigation intégré à l’appareil le plus évolué dispose d’une cartographie européenne avec affichage 3D. Il donne également les messages de circulation diffusés en TMC (Traffic Messaging Channel). Le conducteur est ainsi en mesure de choisir toujours le meilleur itinéraire pour arriver chez son client en évitant les embouteillages.

 

[1] Chiffres WLTP convertis en valeurs NEDC pour faciliter la comparaison

[2] Disponibilité prévue pour 2019

[3] Fonctionne automatiquement au-dessus de 5 km/h et en dessous de 85 km/h. De 0 à 30 km/h, la force de décélération appliquée pour réduire la vitesse d’impact de la collision est de 0,9 g. De 30 à 85 km/h, le système réduit la vitesse de la voiture pour l’amener à un maximum de 22 km/h. en dessous de ce seuil, c’est au conducteur lui-même d’intervenir pour ralentir encore.

[4] Actif aux vitesses inférieures à 10 km/h

 

  • Contact :
  • Ron Dubois
    Ron Dubois
    Opel Belgium Communications
    Tel : +32 (0)3 450 63 64
    Mobile :
    ron.dubois@opel.com
Scroll