Opel précède l’entrée en vigueur d’Euro 6d-TEMP avec 79 nouvelles versions de motorisations | Média OPEL Belgique

Opel précède l’entrée en vigueur d’Euro 6d-TEMP avec 79 nouvelles versions de motorisations

download-pdf
download-image
download-all
mer, 06/06/2018 - 16:30


  • De l’ADAM au Zafira : des versions Euro 6d-TEMP au fil des gammes
  • Gestion des émissions : diesels SCR et filtre à particules sur le 1.6 essence à injection directe
  • Prochaines étapes dans le déploiement de la gamme faibles émissions d’Opel : Corsa électrique, Grandland X hybride rechargeable

 

Aujourd'hui, environ 14 mois avant que les normes Euro 6d-TEMP ne deviennent obligatoires en septembre 2019 pour toutes les voitures nouvellement immatriculées, 79 versions de motorisations Opel répondent déjà aux nouvelles limites d’émission. Opel se place donc à l’avant-garde pour la mise en œuvre de ces normes plus sévères, qui comprennent un cycle de conduite en conditions normales (RDE) mesuré sur route ouverte. Des moteurs essence et LPG conformes à Euro 6d-TEMP sont disponibles sur l’ensemble de la gamme Opel – ADAM, KARL et Corsa, Astra, Cascada et Insignia, Mokka X, Crossland X, Grandland X et Zafira – auxquels s’ajoutent des motorisations diesel elles aussi conformes.

« La transition rapide d'Opel vers Euro 6d-TEMP rentre dans notre ambition de nous positionner en leader de la réduction des émissions automobiles, » explique Christian Müller, Managing Director Engineering. « Les futures étapes sont l’arrivée de quatre modèles électrifiés d’ici à 2020, dont la prochaine génération de Corsa disponible dans une version tout électrique, et le Grandland X qui sera notre premier hybride rechargeable. En 2024, la gamme sera totalement électrifiée, et nous proposerons une version hybride ou tout-électrique de chacun de nos modèles VP ».

En dehors de cet essaim de motorisations de conception nouvelle, Opel travaille aussi sur les blocs actuels en les faisant évoluer sur le plan technique, de manière à optimiser leur système de retraitement des gaz d’échappement pour qu’ils répondent à Euro 6d-TEMP. Le Zafira, par exemple, reçoit une nouvelle déclinaison du bloc essence 1,6 litre à injection directe. Ce qui fait que désormais, toutes les motorisations du Zafira sont équipées d'un filtre à particules (y compris la version essence). Les motorisations diesel intègrent en outre un système de réduction catalytique sélective (SCR).

La nouvelle version du moteur essence développe 100 kW/136 ch et est proposé avec une boîte manuelle ou automatique à six vitesses (consommation[1] version 5 places : urbaine 10,1-8,8 l/100 km, extra-urbaine 6,6-5,9 l/100 km, 7,9‑7,0 l/100 km et 182‑160 g/km de CO2 en mixte). Le montage au plus près d’un filtre à particules essence (GPF) permet une régénération optimale (par oxydation des particules qui s'accumulent dans le filtre), afin de réduire autant que possible les émissions de particules.

Dans le cas des motorisations diesel dotées d’un système SCR, de l’AdBlue est injecté dans les gaz d’échappement. La solution ainsi créée se décompose en ammoniaque. Les oxydes d’azote (NOx) pénètrent dans le catalyseur avec les gaz d’échappement et sont ensuite réduits sélectivement en azote et en eau.

L’Opel Grandland X, SUV compact, peut recevoir un nouveau diesel qui vient enrichir l’offre de la marque. Le nouveau moteur est conçu pour répondre aux sévères exigences des ' futures normes d’émissions grâce à un innovant catalyseur par oxydation/piège à NOx couplé à la réduction catalytique sélective (SCR).

Développant 96 kW/130 ch avec un couple maximum de 300 Nm à 1.750 tr/min, le nouveau 4 cylindres turbodiesel 1,5 litre est offert soit en boîte manuelle à six vitesses (consommation[1] : urbaine 4,7-4,7 l/100 km, extra-urbaine 3,9-3,8 l/100 km, 4,1‑4,2 l/100 km et 110‑108 g/km de CO2 en mixte), soit avec une boîte automatique huit vitesses dernier cri (consommation[1] : urbaine 4,5-4,4/100 km, extra-urbaine 4,0‑3,9 l/100 km, 4,2-4,1 l/100 km et 109-108 g/km CO2 en mixte). La boîte automatique huit vitesses, si elle offre des passages de rapports aux transitions onctueuses, permet aussi de réduire encore la consommation[1] et les émissions grâce à sa conception à faibles frictions.

Les moteurs diesel 1,6 litre de l’Insignia sont aussi équipés du système de réduction catalytique sélective (SCR) (consommation[1] de la Grand Sport 1.6 CDTI 81 kW/110 ch : urbaine 5,2 l/100 km, extra-urbaine 3,9 l/100 km, mixte 4,4 l/100 km, 116 g/km CO2  en mixte ;  Sports Tourer : urbaine 5,4 l/100 km, extra-urbaine 4,2 l/100 km, mixte 4,6 l/100 km, 121 g/km CO2 en mixte ; consommation[1] de la Grand Sport 1.6 CDTI 100 kW/136 ch : urbaine 7,0-5,8 l/100 km, extra-urbaine 4,6-4,2 l/100 km, mixte 5,5‑4,8 l/100 km, 144-126 g/km CO2 en mixte ;  Sports Tourer : urbaine 7,0-6,0l/100 km, extra-urbaine 4,7-4,5 l/100 km, mixte 5,5-5,0 l/100 km, 146-132 g/km CO2 en mixte ).

En dépit de sa grande sobriété, l’Insignia 1,6 CDTI offre des performances de premier plan, avec un zéro à 100 km/h en 10,5 secondes et une vitesse maxi de 212 km/h.

L’offensive Euro 6d-TEMP d’Opel se poursuit avec l’Astra. Développant 147 kW/200 ch avec 300 Nm, le bloc essence 1,6 litre est désormais doté d’un GPF (Gasoline Particule Filter). Accouplé à une boîte manuelle ou automatique à six vitesses, il peut emmener l’Astra cinq portes et le Sports Tourer à une vitesse maximale de 235 km/h, avec des accélérations de zéro à 100 km/h en 7,8 secondes pour la première et 7,9 secondes pour la seconde (consommation[1] de la cinq portes : urbaine 8,4-8,2 l/100 km, extra-urbaine 5,4‑5,0 l/100 km, mixte 6,5-6,2 l/100 km, 151-144 g/km CO2 en mixte ;  consommation[1] Sports Tourer : 8,5-8,3 l/100 km, extra-urbaine 5,5-4,9 l/100 km, mixte 6,6-6,2 l/100 km, 151-144 g/km CO2 en mixte).

Le moteur turbodiesel 1,6 litre de l’Astra cinq portes développe 100 kW/136 ch avec 320 Nm de couple (consommation[1] en boîte manuelle six vitesses : urbaine 5,5 5,3 l/100 km, extra-urbaine 4,1-3,9 l/100 km, mixte 4,6-4,4 l/100 km, 121-116 g/km de CO2 en mixte ; consommation[1] avec boîte automatique six vitesses : urbaine 6,1 5,9 l/100 km, extra-urbaine 4,2-3,9 l/100 km, mixte 4,9-4,6 l/100 km, 130-122 g/km de CO2 en mixte). Il est équipé d’un système de réduction catalytique sélective (SCR) pour diminuer encore les émissions d’oxyde d’azote. Le nouveau 1.6 CDTI sera également proposé dans un proche avenir sur le Sports Tourer.

 

[1] Mesures WLTP converties en valeurs NEDC pour donner une base de comparaison

 

Contact

Michel Retour
Manager Communications
Téléphone: +32 (0)3/450 63 63
GSM: +32 (0)479/98 89 75
michel.retour@opel.com

 

Scroll